Nouvelle carte blanche…

Diapositive1.jpg

 

Une bibliothèque est une chambre d’amis.
Tahar Ben Jelloun

On connait la légende qui raconte qu’une merveilleuse bibliothèque se logeait dans les murs du château de St-Saphorin. Celle-ci, comme la demeure, fut bâtie par Monsieur de Pesmes en 1725. Monsieur de Voltaire aurait même été invité pour l’apprécier… Elle n’existe plus aujourd’hui. Seule son ombre illumine encore son souvenir.

A L A I N   P I T T E T, à sa manière, lui rend hommage aujourd’hui, ou plus exactement, propage sa mémoire tel un lierre rampant qui s’immiscerait dans les moindres recoins de la bâtisse.

La bibliothèque devient une plante qui aurait éparpillé au vent ses «livres-spores », afin qu’ils donnent naissance à d’autres formes, à d’autres existences.

Sous notre regard, les pages que l’artiste a majoritairement récoltées dans des livres du XVIIIème siècle, se transforment en une seconde peau. Les mots deviennent une matière vivante qui recouvrent cubes, sphères personnages et nuages…

La bibliothèque n’est plus localisée, mais comme l’air que l’on respire, elle a envahi tout notre espace. Ce n’est plus nous qui la consultons, mais bien elle qui nous observe et qui lit dans nos pensées avec une amicale bienveillance.

J,